Jean-Martin Côté, président

D’abord diplômé en éducation spécialisée au cégep de Jonquière, il a travaillé dans le milieu hospitalier et avec Emploi-Québec dans les programmes pour contrer le décrochage scolaire. Il a été coordonnateur du projet Jeune au travail Desjardins et du projet pilote conciliation travail étude.

Il étudie ensuite à l’ITHQ en Supervision en hôtellerie. Durant une douzaine d’années, il a été directeur de plusieurs grands hôtels, dont le W, le Gouverneur Place Dupuis et le Zéro1 à Montréal. Il a gravi les échelons jusqu’à être directeur général ainsi que des ventes et du marketing à l’Hôtel Universel de Montréal. Depuis quatre ans maintenant, il dirige à titre de directeur général l’Hôtel Manoir d’Youville à Châteauguay.

Excellent gestionnaire, spécialiste du milieu de l’hôtellerie, il devient président de la fondation Compagnom pour développer le financement et maintenir les activités structurantes pour le milieu et pour répondre à la demande.

Cette cause lui tient particulièrement à cœur par son grand impact dans la vie des gens à qui la fondation vient en aide.

Lambert Perron-Nadeau, vice-président

Lambert Perron-Nadeau possède une formation en cuisine au Collège LaSalle terminée en 2009 et une vaste expérience du travail en restauration dans plusieurs établissements et restaurants. Il a travaillé en guise de consultant auprès de collègues pour des événements particuliers ou des moments charnières dans leurs entreprises, comme l’élaboration de menus gastronomiques ou des événements spéciaux. Entre autres, il a été l’instigateur, avec Julien Dumouchel, d’un souper-bénéfice au profit de la maison Lepailleur de Châteauguay.

Par son travail dans le milieu de la restauration et celui dans les cuisines mêmes, il a gagné une expérience enviable dans la gestion de personnel, la gestion des achats pour des événements d’envergure ainsi qu’une capacité à diriger une équipe dans des moments de grands stress.

Lambert Perron-Nadeau est reconnu pour son dynamisme, sa capacité à évaluer les projets et à les concrétiser.

Marie Perron, vice-présidente projets spéciaux

Après avoir complété un baccalauréat en orthopédagogie à l’Université de Montréal à la fin des années soixante-dix, Marie Perron a exercé sa profession dans les écoles, dans le milieu privé ainsi que comme superviseure de stages à l’université qui l’avait formée. Par la suite, elle s’est impliquée en tant que parent-fondateur pour la création de l’école alternative École des Trois-Sources, à Châteauguay. Elle y a ensuite travaillé jusqu’à sa retraite tout en s’impliquant dans la création d’un comité environnement, dont elle a été responsable, et comme mentor auprès des jeunes enseignants.

Marie Perron a été secrétaire du conseil de gestion de la Fondation Compagnom pendant un an. Elle continue maintenant de siéger au conseil tout en menant un projet d’envergure au Manoir d’Youville pour la Fondation. Il s’agit d’un potager de plusieurs mètres carrés dans la cour intérieure de l’hôtel. Ce projet permet l’intégration dans un milieu de travail de plusieurs personnes avec un handicap qui participent à l’entretien, au désherbage et à l’arrosage des plantations. Le fruit de leur labeur est utilisé par le chef dans les cuisines du restaurant du Manoir.

Marie Perron pratique toujours sa profession dans le domaine privé en soutenant des jeunes durant leur scolarisation.

Silvane Robert, secrétaire

Après avoir complété un baccalauréat en chimie à l’Université de Sherbrooke et avoir commencé une carrière dans une compagnie pharmaceutique, Silvane Robert a enseigné la chimie au Cégep de Valleyfield pendant 18 années.

Mme Robert a réorienté sa carrière puis complété une maîtrise en gestion des ressources humaines dans le profil « Gestion de la formation et de l’éducation » à l’Université de Sherbrooke. Elle s’est alors consacrée au développement organisationnel en exerçant un rôle de conseillère, de mentor et d’agent de changement auprès du personnel, des employeurs ou des hauts dirigeants.

Elle a exercé dans les secteurs privés et publics où des transformations organisationnelles ont été mises en place, tant au niveau de la culture ou de la gestion de l’entreprise. Elle a, entre autres, œuvré pour la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, le Groupe Maurice, le CSSS de Laval et Bombardier aéronautique.

Marianne Beaulieu-Cloutier, trésorière

Diplômée en photo du Cégep du Vieux Montréal, elle a travaillé durant 5 ans à son compte et a participé à une exposition officielle, l’Exposition Innocence, en 2003.

Après une réorientation en comptabilité avec un DEC complété au Cégep Ahuntsic , Marianne Beaulieu-Cloutier complète un baccalauréat en administration des affaires dans le profil comptabilité à l’UQAM-ESG en 2010 où elle s’est distinguée en obtenant la bourse Hélène et Jean-Louis Tassé.

Depuis 2016, Marianne Beaulieu-Cloutier est contrôleuse financière pour Luminaires et compagnie.
Par ses conseils en financement, ses capacités en évaluation de projets et ses idées pour diversifier les activités de la fondation, elle est certainement un atout.